Accueil » Formation » Insertion professionnelle » Un parcours d’insertion professionnelle

Un parcours d’insertion professionnelle

Par socialmedia45

Une première marche vers l’emploi et l’insertion professionnelle

Insertion professionnelle: Comment trouver son premier emploi ou se reconvertir dans une autre profession, lorsque ses démarches ne donnent aucun résultat?

Le plus souvent, il faut élargir sa mobilité professionnelle ou géographique. Nous vous accompagnons dans votre parcours d’élaboration de projet sur nos stages d’insertion en alternance.

Vous venez peut-être de sortir de l’école et vous cherchez votre voie: vous ne savez pas par quel bout prendre votre orientation professionnelle? Ou alors, vous cherchez à changer de profession mais vous ne connaissez pas les métiers qui embauchent, ni la stratégie à mettre en oeuvre pour une bonne reconversion professionnelle?

Pour vous aider dans votre démarche d’orientation, le Conseil Régional Centre-Val de Loire finance – dans le dispositif Parcours métiers – l’action de formation intitulée Élaborer un projet professionnel. Cette formation est rémunérée pour les demandeurs d’emploi qui s’engagent dans un parcours en alternance que nous co-construisons avec vous.

Processus-recrutement

Se connaître et découvrir le marché du travail

Ainsi, le centre de formation AGAFOR propose 70 places à l’année pour la formation des demandeurs d’emploi dans le cadre d’Elaborer un projet professionnel“. En janvier 2020, deux groupes de stagiaires ont commencé une formation EPP.

Certains ont déjà commencé leur stage en entreprise après deux semaines passées en centre de formation.

EPP – Stratégies compétences Professionnelles, comme nous l’avons intitulée, est une formation conçue tel un début de parcours. Elle s’appuie notamment sur l’utilisation  des outils du digital, l’alternance entre centre et entreprise, le “learning by doing” et les ateliers de pratique réflexive et apprendre à apprendre.

Il s’agit d’abord pour les apprenants de faire un “état des lieux”, d’identifier leurs atouts, leurs centres d’intérêts professionnels, leurs valeurs au travail. Puis de découvrir les entreprises du territoire – notamment celles des secteurs fléchés, Artisanat, Industrie, Restauration, Aide à la personne – et de confronter leur profil aux exigences des employeurs et du marché du travail.

En premier lieu, Le travail en centre de formation et en plateau technique permet de définir des pistes, de cibler les entreprises et affûter  ses outils de TRE sous l’angle du numérique (CV, lettre, argumentaire de présentation du projet) pour préparer une recherche de stage.

L’alternance entre centre et entreprise

Puis la mise en situation professionnelle peut inclure différents objectifs: découverte d’un métier, acquisition ou développement de compétences, reprise d’un rythme, validation du projet, négociation d’une future embauche.

Le rythme de l’alternance, très dynamique, vise à faire un aller-retour entre pratique et théorie, centre et entreprise, et s’appuie sur l’idée du “Learning by doing“. En effet, l’adulte apprend davantage dans l’action qu’avec d’autres techniques.

Revenus en centre de formation, les stagiaires analysent leur vécu et les pratiques mises en oeuvre dans les tâches effectuées pendant la mise en situation de travail, afin de dénouer les éventuels imbroglios et d’ancrer leurs apprentissages.

Les formateurs proposent dans ce but des ateliers de pratique réflexive, d’apprendre à apprendre, pour outiller davantage les stagiaires afin de renforcer leur autonomie et la confiance en soi qui faciliteront leur future insertion professionnelle.

Ces ateliers permettent également, à travers le truchement du questionnement et de l’intelligence collective, de construire du sens, de faire évoluer les représentations.

Les badges numériques pour reconnaître les compétences transversales

Les stagiaires travaillent de cette façon sur le développement des soft skills – ou autrement dit, les compétences transversales – aujourd’hui essentielles aux yeux des employeurs et se voient attribuer des badges numériques (Explorateur, Bâtisseur, Architecte) qui reconnaissent leurs acquisitions:

«

 Explorateur », pour valider la motivation, le contexte et l’engagement de la personne ; « Bâtisseur », pour reconnaître la construction de l’autonomie de la personne dans ses apprentissages et la capacité de l’apprenant à exploiter le potentiel d’une situation ; « Architecte », pour reconnaître la capacité à mobiliser ses compétences de manière autonome et efficace à travers la réalisation d’un micro-projet 

(Cf. Laure Pillias de l’APPAP, in APP, Compétences transversales et badges numériques – Centre-inffo du 14 janvier 2019, par Nicolas Deguerry) .

Le Réseau APP – dont fait partie le centre de formation AGAFOR, labellisé par cet organisme en octobre 2018 –  a élaboré un cadre de référence croisant les huit compétences clés européennes avec six compétences transversales indispensables au traitement de l’ensemble des situations de la vie personnelle et professionnelle.

Les six compétences transversales du réseau APP

Crédits: https://apprenantagile.eu/a-propos/la-reconnaissance-en-app/

Des terrains d’évaluation diversifiés

Les apprenants pourront valoriser ces badges dans leur espace portfolio, sur la plateforme “Apprenant agile”, ou dans un CV, sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, ces compétences comportementales sont également mises en oeuvre par les stagiaires et évaluées par un formateur, sur un plateau technique “cuisine/pâtisserie”; nous avons en effet un partenariat avec l’EREA Simone Veil d’Amilly .

Cette structure nous fournit son espace professionnel de cuisine collective afin de proposer des ateliers où les stagiaires pourront développer:

  • la coopération
  • la communication
  • la méthodologie pour effectuer une tâche
  • exercer sens critique
  • créativité et raisonnement logique

De même, nous avons intégré ces compétences transversales dans la grille d’évaluation du stage en entreprise. Ainsi, lors de l’évaluation finale, le tuteur juge également de ces acquisitions par le stagiaires pendant sa mise en situation professionnelle.

Parallèlement au collectif, les formateurs mettent en place un accompagnement individuel pour guider les apprenants dans leur parcours. Nous proposons des entretiens individuels, notamment en début, milieu et fin de parcours et à tout moment, à la demande.

Cet accompagnement permet de vous offrir une formation individualisée tout au long de votre parcours de formation.

Vos ressources sont accessibles 7j/7j et 24h/24h sur la plateforme Syfadis de la Région Centre-Val de Loire.

Notre engagement, c’est votre insertion professionnelle, retour à l’emploi ou en formation, en fin de parcours sur “Elaborer un projet – Stratégies compétences professionnelles”.

 

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre site internet utilise des cookies. Ils nous permettent de personnaliser le contenu et d'optimiser votre navigation, d'offir des fonctionnalités relatives aux medias sociaux et d'analyser notre traffic. Accepter En savoir+